jeudi
21 juin 2018

Fête de la Musique 2018
19h-20h : rétrospective de concerts de la saison en images
20h : CONCERT

Pour les adeptes de football, le Studio de l'Ermitage sera ouvert à partir de 16h30 pour la retransmission du Match France-Pérou à 17h

Tarif

PLEIN Entrée libre€

Vidéos

MUSIQUE DES BALKANS / NARVALO CITY ROCKERZ

FÊTE DE LA MUSIQUE : AÄLMA DILI + JOHNNY MONTREUIL

AÄLMA DILI

Ils se trouvèrent sur les bancs de l'école buissonnière : la musique, toujours la musique, viscéralement la musique. Qui sont ces lascars aux mines crapuleuses ? Un gang ? Une mafia ? Une bande de malfrats ?
Liés par une amitié indéfectible, vous vous y perdrez si vous cherchez à les suivre...
Aälma Dili : l'âme des fous ! Méfiez vous... Avec ces 4 là, on ne sait jamais...

Emilio : violon mandoline, chant
Clément : violon, chant
Benni : guitare, dobro, chant
Jony : contrebasse, chant

---------------------------
JOHNNY MONTREUIL

"Johnny Montreuil ! Rien que le nom ! Ca sent le Pento, la feraille, la mob et la goldo, le cuir et le baston. Mais gaffe ! Si les quatre beaux sales gosses du combo portent fièrement Tiags, rouflaquettes et moustagaches, c’est pas du cambouis mais bel et bien de l’or qu’ils ont dans les pognes, suffit de tendre les feuilles quand la contrebasse, l’harmo et tout le toutim se mettent à tricoter ensemble.
S’ils arborent les symboles d’un intemporel 9-3 à la Margerin et revendiquent des influences allant de Johnny Cash à Dick Dale en passant par la Chanson Réaliste, on pige d’autor, quand déferle leur rockab' de manouche meuglé en pur francaoui, qu’on a pas affaire avec Johnny Montreuil à du folklore ou à une énième flatulence Vintage.
Johnny Montreuil chante et incarne une banlieue toute pourrie mais si jolie ! Une banlieue bigarrée, peuplée de gens pas rancuniers qui se moquent d’être ostracisés au quotidien et se contrecarrent des modes passagères, puisqu’inmanquablement, depuis le Musette créé par l’alliance ritalo-auvergnate, les métèques de l’époque, et kiffé par d’infréquentables Apaches, ce sont finalement toujours d’insouciants narvalos décavés et métissés à la Johnny Montreuil qui représentent aux yeux du Monde ce foutu chouette pays de joyeux bâtards qu’on nomme la France." T.P. Cokran

Johnny : chant et contrebasse
Rö : guitare électrique et cigar box
Kick : Harmonica et choeurs
Visten "Fatcircle" : batterie